La réglementation générale de la pêche

La réglementation évolue

La Fédération du Var pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques nous informe de la modification de la pêche des carnassiers :
Le 7 Avril dernier, le décret national n°2016-417 modifiant diverses dispositions du code de l'environnement relatives à la pêche en eau douce  est entré en vigueur. 
 
Pour le public pêcheur, la principale nouveauté vient de l'article 17 et du rajout de l'alinéa à l'article R436-21 du code de l'environnement qui dit que : 
 
« Dans les eaux classées en 2e catégorie en application du b du 10° de l'article L. 436-5, le nombre de captures autorisé de sandres, brochets et black-bass, par pêcheur de loisir et par jour, est fixé à trois, dont deux brochets maximum. »
 
En clair, dorénavant dans toutes les eaux de seconde catégorie piscicole vous pourrez conserver 3 carnassiers maximum, par pêcheur et par jour, dont 2 brochets au maximum. Cette réglementation s'applique sur tout le département du Var ,dès à présent et ne concerne pas la perche et le silure.
 
C'est une avancée qui sera bénéfique pour la gestion de notre réseau hydrographique et la préservation des espèces piscicoles concernées. 
 


• Le nombre de captures de salmonidés autorisé par pêcheur et par jour est fixé à 6.

• Pendant la fermeture de la pêche du brochet en 2e catégorie, l’emploi de vifs, de poissons morts ou artificiels, de leurres susceptibles de capturer ce poisson de manière non accidentelle est interdite.

• Sur les zones autorisées, seule la pêche en barque avec un moteur électrique est autorisée.

• La pêche ne peut s’exercer qu’à partir d’une 1/2 heure avant le lever du soleil et ce jusqu’à 1/2 heure après le coucher du soleil.

• Le transport des carpes à l’état vivant ayant une taille supérieure à 60 cm est strictement interdit.

• Les poissons et écrevisses capturés ne peuvent être ni mis à la vente, ni vendus, ni achetés.

• Les cannes et balances en action de pêche doivent être disposées à proximité du pêcheur.

• L’emploi d’asticots et autres larves de diptères est interdit en 1re catégorie.

Les membres des AAPPMA peuvent pêcher au moyen de :

En 1re catégorie piscicole :

• 1 ligne montée sur canne munie de 2 hameçons ou de 3 mouches artificielles au plus.

• 6 balances au plus par pêcheur destinées à la capture des écrevisses susceptibles de créer des déséquilibres biologiques (écrevisse « signal », américaine et de louisiane). Elles doivent avoir un diamètre ne dépassant pas 30 cm et de maille supérieure à 10 mm. La pêche de l’écrevisse à pattes blanches est interdite dans le Var.

• La vermée

 En 2e catégorie piscicole :

• 4 lignes montées sur canne munies de 2 hameçons ou de 3 mouches artificielles au plus.

• Une carafe ou bouteille d’une contenance maximale de2 litres destinée à la capture des vairons ou autres poissons servant d’amorce.

• 6 balances au plus par pêcheur destinées à la capture des écrevisses susceptibles de créer des déséquilibres biologiques (écrevisse « signal », américaine et de louisiane). Elles doivent avoir un diamètre ne dépassant pas 30 cm et de maille supérieure à 10 mm. La pêche de l’écrevisse à pattes blanches est interdite dans le Var.

• La vermée.

En vue de capturer du poisson,il est formellement interdit de :

• Pêcher à la main.

• Employer tous procédés ou de faire usage de tous engins destinés à accrocher le poisson autrement que par la bouche.

• Se servir d’armes à feu, de fagots, de matériel de plongée subaquatique, de lacets ou de collets, de lumières.

• Pêcher à l’aide d’un trimmer ou d’un engin similaire.

• Utiliser des lignes de traine en dehors des zones autorisées.

• Pêcher aux engins et aux filets dans les zones inondées.

• Appâter les hameçons avec des espèces de poissons ayant une taille légale de capture (truite fario…), étant protégées (apron…), et celles susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques (perche-soleil, poisson-chat…).

• Appâter ou amorcer avec des oeufs de poissons même mélangés avec des appâts.

• Marcher dans les cours d’eau de 1re catégorie, de l’ouverture jusqu’au 31 mars inclus